Alex Livesey - Getty

About

Les sports équestres sont pratiqués aux Jeux Olympiques autour de trois disciplines, le concours complet, le dressage et le saut d’obstacle. Apparus pour la première fois aux Jeux Olympiques de Paris 1900, le sport est toujours au programme depuis Stockholm 1912.

L'équitation est l'art ancestral de la conduite du cheval par son cavalier devenu pratique compétitive. Pendant longtemps, les athlètes de ces épreuves équestres furent des officiers militaires. Jusqu'en 1951 en effet, seuls ces derniers étaient admis aux concours. Cette restriction est levée l'année précédant les Jeux Olympiques d'Heslinki 1952. Ces derniers marquent en conséquence l'apparition des premiers civils et les premières participations féminines, au sein d'épreuves mixtes, en dressage pour ce galop d'essai finlandais, puis progressivement dans les autres épreuves équestres, en 1956 pour le saut d'obstacle et en 1960 pour le concours complet.

Depuis 1912, les sports équestres comptent trois disciplines inscrites aux Jeux Olympiques : le concours complet, le dressage et le saut d’obstacle. Précédemment, seuls des concours de saut avaient été organisés dans le cadre des Jeux Olympiques de Paris 1900. En 1920, la voltige équestre a également fait une brève apparition aux Jeux.

Les sports équestrent ne proposent que des épreuves  mixtes, ouvertes à tous les participants sans distinction de sexe, une particularité unique aux Jeux.

 

Fédération Française d'Equitation

La Fédération Française des Sports Équestres a été créée en 1921. Auparavant, l’activité était, comme tant d’autres, gérée par l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA). La FFE regroupe une vingtaine de sports équestres.

Avec plus de 8 400 groupements équestres et près de 630 000 licenciés (2018), la fédération est la 2e fédération équestre mondiale et la 3e fédération olympique française. Les femmes représentent 83 % des effectifs.

Sports équestres sport events

  • Concours complet

Le concours complet comporte trois tests effectués avec le même cheval : une reprise de dressage, un parcours de cross et un parcours de saut d’obstacles.
Aux Jeux Olympiques, le concours complet, disputé en individuel et par équipes, reprend l'épreuve et le parcours du saut d'obstacles, y associe une reprise de dressage et y ajoute une compétition de parcours de fond : le "cross country". Cette course est effectuée dans un temps imparti, à travers la campagne. Elle présente une alternance de galopades et de franchissement d’obstacles naturels et fixes : troncs d’arbres, haies, buttes, trous, rivières, gués…
Le score est calculé en fonction d'une série de tableaux évaluant la performance de chaque jour.

  • Dressage

La compétition de dressage consiste à présenter une succession de figures et de mouvements codifiés afin de mettre en valeur la qualité de la formation et de la locomotion du cheval. L’enchaînement des figures présentées sur une carrière normée est appelé reprise. La qualité d’exécution est appréciée par des juges. Les mouvements du cheval doivent être précis, en réponse à des signaux discrets communiqués par son cavalier.
L'épreuve comprend trois manches. Dans les deux premières, le cheval et le cavalier effectuent un enchaînement de figures imposées, tels que des passages, des pirouettes et des piaffers, au pas, au trot et au galop. Dans la troisième manche, dite reprise libre, les chevaux exécutent des chorégraphies individuelles sur un accompagnement musical.
Les notes sont attribuées par des juges qui évaluent la bonne exécution des mouvements par le cheval. Aux Jeux Olympiques, quatre jours sont consacrés au dressage.

  • Saut s’obstacle

Le saut d’obstacles consiste à enchaîner, dans un ordre déterminé et un temps imparti, un parcours d’obstacles tracé sur un terrain délimité. Le cavalier et sa monture doivent réaliser le meilleur temps possible en cherchant à ne faire aucune faute, synonyme de pénalité, au cours du passage. Les obstacles, composés de barres mobiles verticales, mais aussi de buissons et autres plan d'eau et répondants aux noms d'oxer, spa, doubles, triples, murs, verticaux, etc., doivent être franchis dans un ordre précis sans les renverser ou s'y dérober. La hauteur maximale des obstacles soumis aux cavaliers olympiques est de 1,60m et la largeur de 3m. Discipline de plus en plus technique, le saut d'obstacles fut la première discipline équestre des Jeux Olympiques. 

Sport events

Dressage - Compétition par équipes

Dressage - Compétition individuelle

Concours complet - Compétition par équipes

Concours complet - Compétition individuelle

Saut d'obstacles - Compétition par équipes

Saut d'obstacles - Compétition individuelle

Follow us

Equipe de France youtube linkEquipe de France twitter linkEquipe de France Facebook linkEquipe de France Instagram link

Our olympic results

657

679

716


World Partners

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • Coca-cola
  • Dow
  • Ge
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Premium partners

  • Groupe BPCE
  • EDF
  • ORANGE

Official partners

  • Cisco
  • FDJ
  • Lacoste