Shaun Botterill - Getty

À propos

Le combiné nordique associe une épreuve de saut à ski à une poursuite en ski de fond, suivant un ordre de départ établi selon le classement de l'épreuve de saut. Le concours de saut spécial (tremplin de 90 ou 120 m) permet en effet d’attribuer une note en points, convertis ensuite en temps (secondes et minutes), ce qui détermine l’ordre de départ de la course poursuite de 10 km en ski de fond, selon la méthode dite "Gundersen". Des épreuves individuelles de combiné nordique figurent au programme olympique depuis les premiers Jeux d'hiver en 1924 à Chamonix. Seule épreuve encore exclusivement masculine des Jeux Olympiques, hiver comme été, le combiné nordique féminin a fait son entrée au programme des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2020, à Lausanne.

Fédération Française de Ski

Fondée en 1924, la Fédération française de ski regroupe des disciplines olympiques (ski alpin, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, ski freestyle, snowboard) et non-olympiques (télémark, ski de vitesse, ski de randonnée, rollerski, ski sur herbe). La Fédération compte près de 1 500 clubs de ski répartis dans 17 comités régionaux.

Fédération Française de Ski

Fondée en 1924, la Fédération française de ski regroupe des disciplines olympiques (ski alpin, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, ski freestyle, snowboard) et non-olympiques (télémark, ski de vitesse, ski de randonnée, rollerski, ski sur herbe). La Fédération compte près de 1 500 clubs de ski répartis dans 17 comités régionaux.

Épreuves de Combiné Nordique

Les compétitions olympiques comprennent trois épreuves de combiné nordique :
• l'individuel Gundersen Hommes, consistant en un saut d'essai et deux sauts notés sur le tremplin normal (NH) associés à une course de ski de fond de 15 km en technique libre (départ Gundersen).
• l'épreuve par équipe Hommes, consistant en un saut d'essai et deux sauts notés sur le grand tremplin (LH) associés à un relais de ski de de fond de 4x5 km en technique libre (départ Gundersen)
• le sprint individuel Hommes, consistant en un saut d'essai et deux sauts notés sur le grand tremplin (LH) associés à une course en ski de fond de 7,5 km en technique libre (départ Gundersen).

 

Dans toutes les épreuves, la compétition de saut à ski a lieu avant la course de ski de fond. Les écarts de points des résultats de la compétition de saut sont convertis, selon la méthode Gundersen, en écarts de temps qui déterminent l'ordre de départ de la course de ski de fond.

 

Pour les épreuves individuelles, l'ordre de départ du premier saut noté est l'inverse du classement mondial. Le premier du classement mondial part donc en dernier. Les concurrents n'étant pas inclus dans le classement mondial (score égal à zéro) sont divisés en groupes et partent avant les autres concurrents, dans un ordre établi par tirage au sort.
L'ordre de départ officiel du second tour de saut est l'inverse du classement des notes du premier tour.

 

La compétition par équipe est divisée en quatre groupes pour le tour d'essai et quatre groupes pour les deux tours de compétition. Un sauteur de chaque équipe est inscrit par groupe.
Chaque équipe peut décider de l'ordre dans lequel ses sauteurs partent. Les concurrents doivent rester dans le même groupe dans le tour d'essai et dans les deux tours de compétition. L'ordre de départ est l'inverse du résultat des Jeux Olympiques d'hiver précédents ou des championnats du monde FIS.

La note cumulée des quatre membres de l'équipe sert à déterminer l'ordre de départ du relais 4 x 5 km. L'équipe possédant la meilleure note cumulée de saut à ski part en premier. Les autres équipes partent à des intervalles déterminés par la conversion de leurs points en écarts de temps grâce au tableau Gundersen :
• 7,5 km : 1 min.= 15 points, 1 point = 4 secondes
• 15 km : 1 min. = 15 points, 1 point = 4 secondes
• 4 x 5 km : 1 min. = 60 points, 1 point = 1 seconde

 

Afin de pouvoir respecter les contraintes de temps liées à la compétition de ski de fond, le jury peut décider d'autoriser les concurrents dont les notes de saut sont très inférieures à se réunir et à partir en avance dans la compétition de ski de fond. Dans ce cas, les écarts de temps calculés sur les résultats de saut à ski sont ajoutés au temps total de leur course de ski de fond à la fin de la compétition. Cette méthode est appelée départ par vagues.

 

Les résultats de la compétition de saut à ski par équipe sont utilisés pour déterminer l'ordre de départ de la course de ski de fond. Cette dernière est conduite sur un format de relais avec chaque skieur parcourant 5 km (2x2,5km). La première équipe à traverser d'arrivée remporte l'épreuve.

Épreuves

Individuel LH (Hommes)

Par équipes (Hommes)

Sprint individuel (Hommes)

Catégories

Catégories

Suivez-nous

Lien youtube de l'Équipe de FranceLien twitter de l'équipe de FranceLien Facebook de l'équipe de FranceLien Instagram de l'équipe de France

Notre palmarès

657

679

716


Partenaires Mondiaux

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • Coca-cola
  • Dow
  • Ge
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Partenaires Premium

  • Groupe BPCE
  • EDF
  • ORANGE
  • Sanofi

Partenaires Officiels

  • Cisco
  • FDJ
  • Lacoste
  • PWC