Mark Kolbe - Getty

About

Epreuve exclusivement féminine, la gymnastique rythmique, olympique depuis 1984, voit les gymnastes évoluer en manipulant en continu des engins au cours de prestations chorégraphiées.

La gymnastique rythmique, toujours avec engin, est réservée aux gymnastes féminines. Réalisée individuellement, en duo ou au sein d’un collectif, la gymnastique rythmique, ou GR, voit évoluer les concurrentes en musique sur un praticable de 13m² en manipulant en continu plusieurs engins d'adresse mobilisés séparément dans un cadre chorégraphié : la corde, le cerceau, le ballon, les massues et le ruban.

La prestation, d'une minute et trente secondes, est notée par des juges selon trois critères : l'adresse dans l’exécution, critère majeur, la qualité artistique et le degré de difficulté.

En concours individuel, les gymnastes présentent quatre enchaînements, avec un engin différent pour chaque passage ; les collectifs présentent eux deux enchaînements, un avec un seul type d'engin et un autre dans lequel trois gymnastes manipulent un type d'engins tandis que deux autres sont affectées à un autre engin

La gymnastique rythmique, sortie progressivement du giron de la gymnastique artistique, intègre le programme olympique en 1984.

Gymnastique rythmique sport events

En gymnastique rythmique, les concurrentes utilisent plusieurs engins d'adresse qui constituent autant d'épreuves individuelles et ne sont jamais utilisés dans un même enchaînement.

  • La corde : en chanvre ou synthétique, la corde est dénuée de poignée. Simplement habillé de deux nœuds, elle permet la création de nombreuses difficultés et manipulations. Son travail spécifique, basé sur les sauts, permet d'apprécier la vitesse d'exécution des gymnastes et leur agilité.  

  • Le cerceau : engin rigide non déformable, en bois ou en plastique, le cerceau délimite un espace creux, de 80 à 90cm de diamètre et permet à la gymnaste de jouer avec son volume. La manipulation nécessite de fréquents changements de prise d'où une exigence de coordination. Sa forme favorise les roulés, les rétros, les passages au travers, les rotations et les renversements.

  • Le ballon : seul engin à ne pas permettre de prise, il développe une relation particulière corps-engin autour de rebonds ou de roulés. Difficile à maîtriser, il ne doit être ni tenu, ni grippé. En caoutchouc ou matière synthétique, de 18 à 20 cm de diamètre, le ballon pèse 400g au minimum.

  • Les massues : plus vieil engin de la GR, l'exercice se réalise avec deux massues, de bois ou de matière synthétique, d'une longueur de 40 à 50 cm pour 150g chacune. Celles-ci sont utilisables sur trois parties : le corps, le col et la tête. Les gymnastes peuvent ainsi exécuter des moulinets, des petits cercles, des roulés, des lancers et des figures asymétriques.

  • Le ruban : engin le plus visuel, le ruban, le plus souvent en satin, fait 6 mètres pour une largeur de 4 à 6 centimètres, doit être en mouvement d'où la difficulté d'exécuter un exercice parfait. Le ruban est attaché avec des anneaux et un joint flexible à une baguette d'un centimètre de diamètre pour 50 à 60cm de long, la hampe, de bois, bambou, plastique ou fibre de verre. Engin long et léger, il se rapproche des activités graphiques. Les figures sont exécutées à des amplitudes différentes, représentant chacune des dessins dans l'espace (serpentins, spirales et lancers de ruban).

Sport events

Concours multiple individuel

Concours multiple par ensembles

Follow us

Equipe de France youtube linkEquipe de France twitter linkEquipe de France Facebook linkEquipe de France Instagram link

Our olympic results

657

679

716


World Partners

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • Coca-cola
  • Dow
  • Ge
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Premium partners

  • Groupe BPCE
  • EDF
  • ORANGE

Official partners

  • Cisco
  • FDJ
  • Lacoste