Al Bello - Getty

About

Discipline de glisse hivernale, snowboard se pratique sur une planche de neige dans des compétitions de différents formats, du snowboardcross au half-pipe en passant par le slalom ou le slopestyle.

Pratique de glisse apparue dans les années 1960, mais réellement développée dans les années 1990, le snowboard, ou surf des neige compte cinq épreuves majeures très différentes : le slalom parallèle, le slalom géant parallèle, le halfpipe, le snowboardcross, le slopestyle et le Big Air, ce dernier étant le dernier à avoir fait son apparition aux Jeux Olympiques.

Le snowboard a en effet fait ses débuts olympiques aux Jeux de Nagano, en 1998, avec des épreuves de slalom géant et de half-pipe. La discipline rencontre immédiatement un grand succès et retrouve les Jeux quatre ans plus tard, à Salt Lake City, avec du slalom géant parallèle et du half-pipe. À Turin en 2006, le snowboard cross fait ses débuts, puis le slopestyle à Sotchi 2014, et enfin le Big Air à PyeongChang en 2018.

Fédération Française de Ski

Fondée en 1924, la Fédération française de ski regroupe des disciplines olympiques (ski alpin, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, ski freestyle, snowboard) et non-olympiques (télémark, ski de vitesse, ski de randonnée, rollerski, ski sur herbe). La Fédération compte près de 1 500 clubs de ski répartis dans 17 comités régionaux.

Snowboard sport events

Les Jeux Olympiques d’hiver intègrent les cinq disciplines majeures du snowboard…

  • Slalom géant parallèle 

Dans cette épreuve, deux concurrents descendent simultanément la même piste en slalom, en suivant des parcours parallèles marqués par des portes respectivement bleues (parcours de droite) et rouges (parcours de gauche). Les tracés, la configuration du terrain et la préparation de la neige doivent être autant que possible identiques. La dénivellation entre le départ et l'arrivée est comprise entre 120 et 200 m.
Les qualifications et les finales des épreuves masculines et féminines de slalom géant parallèle sont organisées à des jours différents comme deux épreuves distinctes.

  • Half-pipe

Comme son nom l'indique, l'épreuve se dispute dans un "demi-tuyau" semblable à celui utilisé en skateboard : il s'agit d'un demi-cylindre creusé dans la neige, long d'environ 120-130 m, avec une inclinaison de 16 à 17%. Toute la technicité de l'épreuve réside dans la capacité de l'athlète à s'élever au-dessus des murs latéraux en effectuant des figures et des acrobaties, appelées sorties ; ceci en traversant le half-pipe d'un mur à l'autre entre six et huit fois et en exploitant toute la longueur du pipe. Chaque athlète a un accompagnement musical pour sa prestation. Les qualifications et les finales des épreuves masculines et féminines de half-pipe sont organisées à des jours différents comme deux épreuves distinctes. A chacune de ces phases, l’athlète réalise deux descentes, la meilleure des deux prestations étant retenue pour établir le classement.

  • Snowboardcross

Le snowboardcross consiste en une course réalisée sur un parcours parsemé de difficultés, d’abord seul, contre la montre, pour les qualifications et la constitution des séries, puis par six snowboarders en concurrence, pour les phases finales. Dessiné et construit par un shaper (traceur), le parcours se compose de plusieurs sections : whoops (bosses), waves (vagues), banks (plans inclinés), kickers (sauts), spine (sauts avec sortie à 90°). Le tracé est délimité par des portes directionnelles triangulaires bleues et rouges et marqué au sol par des bandes bleues, l’ensemble indiquant à la fois la ligne à suivre et les obstacles.
En phase finale, qui débutent au niveau des huitièmes de finales, les snowboarders descendent simultanément et seuls les deux premiers peuvent participer au tour suivant… et ainsi de suite jusqu'à la finale.

  • Snowboardcross par équipe mixte

Nouveauté prévue pour les Jeux Olympiques de Pékin 2022, la compétition course se dispute par équipes de deux, un homme, une femme. Les hommes s'élancent en premier. Dès qu'ils franchissent la ligne d'arrivée, les portes s'ouvrent pour leurs coéquipières qui s'élancent à leur tour, dans l'ordre d'arrivée de leur coéquipier.

  • Slopestyle

La compétition de slopestyle met aux prises snowboarders qui descendent à tour de rôle une piste d’une pente moyenne de 12° pour un dénivelé de 100 à 200m, spécialement aménagée pour y réaliser des sauts et figures acrobatiques. Le parcours est notamment agrémenté de rails, rampes, glissières, murs et autres tremplins… mais vous entendrez le plus souvent parler de fun box, wall, pool jam, quarter pipe, etc. Les snowboarders peuvent choisir leurs modules et figures. Leur prestation est appréciée en fonction de l’originalité, l’amplitude, la difficulté et la qualité d’exécution des figures réalisées mais aussi les risques pris. Les athlètes font deux descentes, la meilleure des deux étant prise en compte pour établir les classements.

  • Big Air

L’épreuve de Big Air consiste en la réalisation d’un saut acrobatique unique : après avoir dévalé une longue rampe, les concurrentes et concurrents s’élancent alors en cherchant à prendre un maximum de hauteur et de distance, effectuent une figure puis atterrissent le plus parfaitement possible. Le niveau de difficulté, le style, la qualité d’exécution, depuis la prise d’élan jusqu’à l’atterrissage, sont ensuite notés par un panel de juges.

La compétition olympique débute avec une ronde de qualification. Les sauteurs, répartis dans deux groupes. Au terme de deux rondes, les six meilleurs des deux groupes se qualifient pour la finale. Lors de celle-ci, les snowboarders peuvent réaliser trois sauts, la combinaison des deux meilleures notes donnant le résultat final.

Sport events

Half-pipe

Slopestyle

Slalom géant parallèle

Snowboard cross

Slalom parallèle

Snowboard cross par équipes mixtes

Equipe de France youtube linkEquipe de France twitter link

Follow us

Equipe de France Facebook linkEquipe de France Instagram link

Our olympic results

678

706

755


World Partners

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • Coca-cola
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Premium partners

  • Groupe BPCE
  • EDF
  • Le coq sportif
  • ORANGE
  • Sanofi

Official partners

  • Cisco
  • FDJ
  • PWC