L'argent pour Sarah-Léonie Cysique

KMSP/CNOSF

La journée de Sarah-Léonie Cysique , 23 ans, aurait pu atteindre la perfection si l’issue de sa finale n’avait pas un goût amer. Deux fois médaillée de bronze aux championnats d’Europe, la pensionnaire de l’ACBB (Boulogne Billancourt) a démontré qu’elle a franchi un énorme palier ces deux dernières années en faisant parler sa redoutable puissance et un physique hors norme dans la catégorie des – de 57 kg. « On savait qu’elle a un immense potentiel, souligne Larbi Benboudaoud, le directeur de la performance. Elle a enfin pris confiance en elle. »

 

Dominatrice en quarts contre le Géorgienne Liparteliani et en  demies face à la Canadienne Klimkait, la protégée de Severine Vandenhende a buté sur la représentante du Kosovo Nora Gjakova après un début de combat qu’elle avait pourtant dominé. La sarcelloise a été disqualifée après avoir pris appui sur la tête pour lancer une attaque à 1'15 de la fin. Ce mouvement coûte la victoire et la médaille d’or. Notre judokate aura sûrement une nouvelle chance dans tout juste trois ans, à Paris 2024.

 

Pm1 6749

KMSP

 

Sarah-Léonie Cysique (en larmes)  : «Je n’ai vraiment pas compris ce carton rouge car pour moi je n’ai pas fait d’action dangereuse. Je pense que les arbitres sont là pour juger selon leur manière de voir. Je ressens de l’injustice. J’étais super heureuse de me qualifier pour la finale mais j’étais là pour l’or.

Sur ce carton, ça été d’abord un sentiment d’incompréhension et au moment où je vous parle c’est le sentiment de tristesse qui domine. Je m’en veux de ne pas profiter à fond de cette médaille. Sur l’action litigieuse, on était en gardes opposées. J’ai essayé Uchi-Mata (fauchage à l’intérieur de la cuisse) et elle essaye de me contrer en me poussant. J’ai bougé la tête je suis restée sur la nuque et en me relevant l’arbitre m’a compté une action dangereuse mais ce n’est pas ce que j’ai fait. C’est dur de l’accepter. On ne peut pas s’arbitrer soi-même de toute façon. On ne peut que respecter la décision.

 Je suis quand même très contente de ma compétition. Et je voudrais vraiment remercier tous mes partenaires de l’avoir soutenue. Je me suis fait un peu mal à la hanche face à la Géorgienne mais ce n’est pas la jambe qui sert aux balayages donc ce n’était pas grave. »

Partager

Lien youtube de l'Équipe de FranceLien twitter de l'équipe de France

Suivez-nous

Lien Facebook de l'équipe de FranceLien Instagram de l'équipe de France

Notre palmarès

690

716

759


Partenaires Mondiaux

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • COCA-COLA / MENGNIU
  • Deloitte
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Partenaires Premium

  • Groupe BPCE
  • Carrefour
  • EDF
  • Le Coq Sportif
  • ORANGE
  • Sanofi

Partenaires Officiels

  • ACCOR
  • Cisco
  • FDJ
  • PWC