AccueilRechercher

Triathlon : Une médaille pour l’histoire

Leon Neal/Getty Images

L’Equipe de France de triathlon était en mode remontada à l’occasion de ce tout premier relais mixte de l’histoire. Les équipiers de Léonie Périault se sont dépouillés pour lui offrir une superbe médaille de bronze le jour de son 27e anniversaire. Le moment est à marquer d'une pierre blanc, c'est la toute première de la France dans cette discipline aux Jeux Olympiques.

 

Il fallait encore se lever tôt ce samedi 31 juillet (départ 7h30) pour assister au relais mixte en triathlon. Cinquième de l’épreuve individuelle, Léonie Périault entame les hostilités sur ce parcours resserré mais ne parvient pas à tenir le rythme d’enfer d’un quatuor de tête composé de la Grande-Bretagne, des Etats-Unis, des Pays-Bas et de l’Allemagne. Elle passe le relais en dixième position à Dorian Coninx qui entame la remontée fantastique des Bleus après un bel effort en vélo.

 

Les quatre premiers semblent avoir creusé un écart conséquent (près de 30 secondes) et l’inquiétude se lit sur les visages du clan français emmené par Tony Estanguet, Brigitte Henriques, Denis Masseglia et Claude Onesta. Coninx passe la main à Cassandre Beaugrand en 5e position. Grande nageuse, celle-ci met le turbo dans l’eau « marronnasse » de l’Odaiba Marine Park. Et la remontée se poursuit à vitesse grand V, elle passe l’Allemande, la Néerlandaise et même l’Américaine pour aller titiller les Britanniques. Mais l’effort se paie, elle recule et Vincent Luis s’élance dans la course pour le podium dans un groupe de poursuivants composé de quatre équipes.

 

Pm2 5553

KMSP/CNOSF

 

Déchaîné, le champion du monde 2020 fait exploser le groupe en vélo et on le voit fondre comme un rapace sur le Britannique Yee, vice-champion olympique de la course individuelle cinq jours plus tôt. Mais la marche est un peu haute et Vincent Luis ne peut tenir jusqu’au bout. Doublé par l’Américain, il termine à une splendide 3e place synonyme de médaille de bronze. Les Britanniques, leaders de bout en bout s’imposent mais le sourire était revenu dans le triathlon français !  

 

On termine avec le bronze, il ne faut pas dénigrer. On va corriger ça et dans trois ans on reviendra pour être au-devant de la scène

 

Vincent Luis : « J'ai été mis dans de très bonnes conditions. J'ai fait la part facile du boulot. Dès le début j'ai senti que j'étais pas mal. On termine avec le bronze, il ne faut pas dénigrer. On va corriger ça et dans trois ans on reviendra pour être au-devant de la scène. On a subi beaucoup de critiques ces derniers jours. On mérite plus de respect que ce que nous avons eu ces derniers jours. Cette médaille sera accrochée au mur. »

 


Cassandre Beaugrand  : « On est passé par toutes les émotions pendant la course. On s'en sort vraiment bien, on fait une bonne course et nous sommes très contents de ramener cette 1ère médaille au triathlon français. La chaleur ne m'a pas gênée car on avait bien travaillé dessus. J'ai essayé de me concentrer sur mon relais sans me mettre plus de stress, de penser à tout ce que je pouvais mettre en place pour grapiller quelques secondes sur la tête. J'ai été surprise de revenir sur l'Américaine. Je n'ai pas très bien géré le vélo mais j'ai tout donné en course à pied. »

 

Léonie Périault : « Je fais une contre-performance même si les filles devant nageaient vraiment fort. J'ai essayé de donner le relais à Dorian avec le moins de retard possible. J'avais une totale confiance en mes coéquipiers, ils avaient vraiment envie de se rattraper de leur course individuelle. De mon côté j'ai eu beaucoup de frustration. C'est complètement fou de fêter mon anniversaire avec une médaille olympique autour du cou ! C'est un rêve qui se réalise. »

 

Dorian Coninx  : « J'aime toujours autant cette épreuve avec l'équipe où il y a toujours une très bonne ambiance. On avait tous envie de se rattraper de nos courses individuelles et Léonie de continuer sur sa belle lancée. Même si nous étions favoris, il faut toujours aller la chercher la médaille et on a réussi. J'ai essayé de gérer la course avec les circonstances dans lesquelles j'étais. Je savais que derrière Cassandre avait une très bonne natation pour aller chercher les filles. Je n'ai pas trop réfléchi en mettant tout ce que j'avais. On a tous fait de notre mieux, personne n'a fait d'erreur, c'est une très belle médaille de bronze. »

Partager

Lien youtube de l'Équipe de FranceLien twitter de l'équipe de France

Suivez-nous

Lien Facebook de l'équipe de FranceLien Instagram de l'équipe de France

Notre palmarès

690

716

759


Partenaires Mondiaux

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • COCA-COLA / MENGNIU
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Partenaires Premium

  • Groupe BPCE
  • EDF
  • Le Coq Sportif
  • ORANGE
  • Sanofi

Partenaires Officiels

  • ACCOR
  • Cisco
  • FDJ
  • PWC