Des médailles et des promesses

51419218773 8ee9722f07 C

Y.Kellerman/CPSF

Cyclisme sur route : « Je suis fier de ce qui a été réalisé »

Après cinq podiums sur la piste*, la route a rapporté 11 médailles dont 3 en or. Un total historique pour l’équipe de France de cyclisme.

Or 

Argent

Bronze

  • Alexandre Lloveras (pilote Corentin Ermenault), route tandem
  • Alexandre Léauté, route C1-C3
  • Alexandre Léauté, contre-la-montre C1-C3
  • Florian Jouanny, contre-la-montre handbike H2
  • Marie Patouillet, route C4-C5

 

Laurent Thirionet, chef d’équipe : « On avait prédit 17 médailles au total, piste et route, si toutes les planètes étaient alignées, c’est fait. Un gros travail depuis trois ans a été effectué, de gros moyens financiers ont été mis à notre disposition, ce qui n’était pas le cas avant. Plus rien n’est fait par hasard à présent. Mais, encore fallait-il faire prendre la mayonnaise car si on ne travaille pas on ne réussit pas non plus. C’est le travail de toute une équipe du mécano, à la fédération Handisport en passant par l’ANS. Moi, je ne suis que le chef d’orchestre mais je suis fier de ce qui a été réalisé. On a beaucoup travaillé, on a recruté, on a tout optimisé avec Mathieu Jouanne, l’entraîneur national, qui est à fond dans le détail et la technologie. On a un très bel effectif qui est tout neuf, jeune et qui peut voir bien après 2024, seul un coureur actuel était à Rio il y a cinq ans. Il y a eu de très grosses performances qu’on n’attendait pas forcément, ça prouve qu’on est dans le vrai. On a passé beaucoup de temps en dehors de chez nous, mais on sait pourquoi on a travaillé. On est tout de même très content de retrouver notre lit ».

* Alexandre Lloveras et son pilote Corentin Ermenault pourraient récupérer le bronze de la poursuite suite à un cas de dopage dans le tandem polonais.

 

Tennis de table : « C’est un bilan extrêmement positif. »

 

11 médailles dont 2 en or, les pongistes ramènent en France un bilan japonais qui les place troisièmes nation mondiale derrière la Chine et l’Australie.

Or 

Argent

Bronze

 

Roza Soposki, manager de l’Equipe de France : « C’est un bilan extrêmement positif. A Rio en 2016, il y avait eu cinq médailles dont deux en or. C’est vrai que cette année il n’y a pas eu de match pour la troisième place, on en est conscient mais il faut tout de même être en demi-finales à chaque fois. Ce bilan révèle la qualité du collectif France et tout le travail réalisé depuis des années. Les moyens ont aussi augmentés, c’est certain, ce qui a permis de prendre en charges les compétitions des sportifs, les mettre dans les conditions du professionnalisme. Cela nous a permis aussi d’organiser tous les mois une semaine de stage, ce qui permet d’individualiser le travail. Enfin, on a renforcé le staff. On est un collectif Handisport et Sport Adapté, c’est important aussi à souligner. Fabien Lamirault qui conserve ses titres en individuels et par équipes, est un leader et une vraie locomotive pour tous. Pour Paris 2024, il faudra réussir à transformer le bronze en autre couleur, et maintenir le nombre de regroupements afin de continuer à être dans une belle dynamique ».

 

Cecifoot « Il fallait être là »

 

L’Equipe de France prend la dernière place du classement

Charly Simo, chef d’équipe : « On savait que ce serait compliqué, on a eu huit ans de disette car il y a eu une grosse cassure entre 2012 et 2018, nous n’avions pas d’équipe à Rio. Il a fallu reconstruire fin 2018 pour repartir sur un nouveau projet. Tous les joueurs qui avaient arrêté ne s’entrainaient plus, alors que les autres équipes avaient continué à s’entraîner. Ca démontre que le cécifoot c’est du sport de haut-niveau. C’était déjà un grand espoir de se qualifier ici, on a sorti nos tripes pour avoir cette qualification. Ca nous a permis de voir où on se trouve, ça a remis tout le monde en question : les joueurs vont devoir se prendre en charge, le staff va devoir réfléchir pour que nous soyons plus aguerri à Paris en 2024.  Il fallait être là, pour les athlètes c’est une bonne chose. Ces défaites les ont touchés dans leur amour-propre. On pense déjà à Paris, tout le monde a pris conscience que ceux qui adhéreront au projet, auront l’obligation d’être sur le podium. »

 

Para tir à l’arc : « Il y a de la déception »

 

5e place pour Julie Chupin, 6e place pour le mixte par équipe, 16e de finale pour Guillaume Toucoullet

Vincent Hybois, chef d’équipe : « Ce n’est pas le bilan qu’on attendait. Il y a de la déception. Il y avait des opportunités avec tous nos sportifs. Même si, bien sûr, il y a de vrais motifs de satisfaction. Julie bat son record de France sur le qualificatif. La question qu’il faut se poser c’est est-ce que ce record de France est suffisant pour être à l’aise. Le mixte est à 2 points du record de France, donc là aussi c’est bien. Mais notre record de France correspond-t-il à l’exigence internationale ? Il va peut-être falloir travailler sur les qualificatifs pour mieux se placer. Guillaume paie sans doute le fait qu’il tire en dernier, alors que son qualificatif a eu lieu il y a une semaine, et que pendant cette période notre équipe n’a pas rapporté de médaille. Du coup, Guillaume avait beaucoup de poids sur ses épaules, trop d’émotions à gérer. Ca a pesé sur ses épaules et sur sa tête. Il faut qu’on accentue notre qualificatif, qu’on améliore notre rang pour rendre notre tache un peu plus facile sur les matchs, et aussi qu’on étoffe notre collectif. »

Une belle moisson de médailles

Avec cinq médailles dont deux en or, le cyclisme sur piste Tricolore a répondu présent sur ces Jeux.

Lucas Créange : "Tout donner pour la médaille"

Lucas Créange est un passionné de tennis de table depuis ses 13 ans et se place comme un prétendant au podium

Matéo Bohéas, vice champion paralympique

Le Nantais Matéo Bohéas s'incline en finale du tournoi de para tennis de table en simple classe 10.

Bouvais et Berthier en bronze

Thomas Bouvais et Clément Berthier médaille de bronze dans le tournoi de para tennis de table par équipes classe 8.

Share

Follow us

Equipe de France youtube linkEquipe de France twitter linkEquipe de France Facebook linkEquipe de France Instagram link

Our olympic results

678

706

755


World Partners

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • Coca-cola
  • Dow
  • Ge
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Premium partners

  • Groupe BPCE
  • EDF
  • ORANGE
  • Sanofi

Official partners

  • Cisco
  • FDJ
  • Lacoste
  • PWC