AccueilRechercher

La tête haute

CNOSF/KMSP

Après avoir battu la « Team USA » en poules, l’équipe de France masculine de basket était bien décidée à enfoncer le clou pour s’offrir la victoire de tous nos rêves en finale des Jeux Olympiques. Bien partis dans le premier quart temps, les hommes de Vincent Collet, semblaient sûr de leur fait menant rapidement 12-4. Mais, l’équipe coachée par le mythique Greg Popovich et emmenée par un Kevin Durant des grands jours (29 points) avait un tout autre visage qu’en poule. Très rigoureux en défense, inspirés en attaque, à l’image de Jayson Tatum, les Américains prenaient les commandes pour ne plus les lâcher même si la fin de rencontre allait être irrespirable.

 

Les Américains se détachaient 44-39 à la mi-temps puis accéléraient dans le troisième quart pour mener de 11 points 56-45 puis de 14 points 71-57.  Les Bleus ne lâchaient rien, tentaient de passer par l’intérieur et finalement à moins d’une minute de la fin, un tir à 3 points de Ntilikina ramenait l’équipe de France à 85-82. Trois points d’écart à moins de dix secondes du buzzer. Ce sont finalement deux lancers francs de Kevin Durant qui tuaient le match qui s’achève sur un faible écart de cinq points : 87-82. Les Français quittent le tournoi la tête haute. 21 ans après la défaite en finale des jeux de Sydney, les Français ont démontré qu’ils pouvaient traiter d’égal à égal avec les « Maîtres du jeu ». Rendez-vous dans moins de trois ans pour des retrouvailles parisiennes….

 

Pm1 3181

 

Nous ne sommes pas satisfaits d’une médaille d’argent. On les a regardés les yeux dans les yeux

 

 

Vincent Collet : « Je suis bien évidemment déçu mais aussi très fier de ce qu’ont fait mes joueurs. Pas seulement sur ce match mais tout au long du tournoi. Nous avons joué avec le cœur et avec intelligence et ce soir, nous voulions gagner ce match. Nous savions qu’ils étaient favoris mais sur un match tout est possible. Nous voulions les pousser aussi loin que nous le pouvions. Malheureusement, nous avons fait quelques erreurs en fin de troisième quart-temps et en début de quatrième en perdant quelques ballons. Le plan était de jouer au maximum à l’intérieur mais parfois, on a trop dribblé et trop cherché la pénétration. Bien sûr, nous sommes fiers mais cela nous rend encore plus exigeants. »

 

Rudy Gobert : « On savait qu’ils seraient très agressifs sur la balle et que si nous perdions la balle, ce serait panier derrière. Ils se nourrissent de ces séquences. Ils ont énormément de talent et ils vont mettre des shoots sur lesquels personne ne peut défendre. Mais avec les pertes de balle et les lancers francs ratés, on s’est tirés une balle dans le pied. Mais on n’a jamais abandonné.  J’espère que les jeunes qui nous regardent ont pu voir que lorsque tu crois en tes coéquipiers et en tes entraîneurs, que tu travailles pour atteindre tes objectifs. Tu ne les atteindras pas forcément mais tu vas t’en rapprocher. Notre rêve ne s’arrête pas là. Les Jeux de Paris arrivent dans trois ans. »

 

Nicolas Batum : « Les détails nous ont coûté le match. Nous avions dit avant le tournoi que nous visions l’or et nous en étions tout proches. Avec les jeunes qui arrivent derrière, je pense que le futur est beau. Le fait d’être déçus, c’est déjà une grande satisfaction. Nous ne sommes pas satisfaits d’une médaille d’argent. On les a regardés les yeux dans les yeux. »

Partager

Lien youtube de l'Équipe de FranceLien twitter de l'équipe de France

Suivez-nous

Lien Facebook de l'équipe de FranceLien Instagram de l'équipe de France

Notre palmarès

690

716

759


Partenaires Mondiaux

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • COCA-COLA / MENGNIU
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Partenaires Premium

  • Groupe BPCE
  • EDF
  • Le Coq Sportif
  • ORANGE
  • Sanofi

Partenaires Officiels

  • ACCOR
  • Cisco
  • FDJ
  • PWC