AccueilRechercher

Malonga : L'argent ne fait pas le bonheur

KMSP

Et une de plus ! La série continue pour le judo français dans le Nippon Budokan avec une cinquième médaille en six jours. Celle de ce jeudi est revenue à la puissante et souriante Madeleine Malonga qui a atteint la finale de sa catégorie des moins de 78 kg mais qui n’a pu que rendre les armes face à la redoutable n°1 mondiale, la Japonaise Shori Hamada.

 

Pour une fois, il n’aura pas fallu attendre le Golden Score (prolongation) pour avoir la décision. Hamada a emmené Madeleine dans un combat au sol où elle a vite pris l’ascendant. Immobilisation et ippon pour la favorite locale.

 

 Jh22720

KMSP

 

Madeleine  Malonga (1,82 m pour 78 kg) avait elle aussi gagné par ippon en demi-finales face à la Coréenne Yoon Hyunji à l’issue d’une journée menée avec autorité. Pour ses premiers Jeux Olympiques, Madeleine a parfaitement tenu son rang après le titre mondial conquis deux ans plus tôt et les deux championnats d’Europe remportés en 2018 et 2020.

 

Née à Soisy-sous-Montmorency, dans le Val d’Oise, Madeleine avait débuté le judo à l’âge de 8 ans, en accompagnant une amie. Elle imitait alors sans le savoir son grand-père, un judoka congolais. Aujourd’hui, elle défend les couleurs de l’Etoile Sportive du Blanc Mesnil (93) et cette médaille olympique vient compléter en toute logique un palmarès déjà très étoffé.

 

C’est frustrant mais ça va me motiver pour Paris 2024

 

Madeleine Malonga : « C’est un rêve. C’est beaucoup d’années de travail. On sait que c’était le moment où il fallait être au rendez-vous. C’est difficile de perdre à ce moment-là parce que c’est une fille que j’avais battue plusieurs fois notamment quand j’avais été sacrée championne du monde. C’est frustrant mais ça va me motiver pour Paris 2024. J’ai envie de dédier cette médaille à mon club, l’ES de Blanc Mesnil et à Alain Schmitt en particulier parce que vous n’imaginez pas à quel point on a travaillé. Et il m’a fait grandir en tant que personne. »

Luka Mkheidze ouvre le compteur !

Notre judoka Luka Mkheidze ouvre le compteur des Bleus en décrochant la médaille de bronze en -60kg face au coréen Kim Won Jin.

Une Bubuche d'argent

Amandine Buchard décroche la médaille d'argent en judo dans la catégorie des -52 kg, 2e médaille des Bleus !

L'argent pour Sarah-Léonie Cysique

La 3e médaille du judo a été apportée par Sarah-Léonie Cysique, qui s'incline en finale face à la Kosovare Nora Gjakova.

Clarisse Agbegnenou tient sa revanche

Clarisse Agbegnenou devient championne olympique en battant la Slovène Tina Trstenjak qui l'avait défaite en finale à Rio.

Partager

Lien youtube de l'Équipe de FranceLien twitter de l'équipe de France

Suivez-nous

Lien Facebook de l'équipe de FranceLien Instagram de l'équipe de France

Notre palmarès

690

716

759


Partenaires Mondiaux

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • COCA-COLA / MENGNIU
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Partenaires Premium

  • Groupe BPCE
  • EDF
  • Le Coq Sportif
  • ORANGE
  • Sanofi

Partenaires Officiels

  • ACCOR
  • Cisco
  • FDJ
  • PWC