Chiara Zenati : Entrée par la grande porte

CPSF

Elle a fait ses premiers Jeux Paralympiques à Tokyo en para dressage, seule discipline au menu des Jeux Paralympiques. A 18 ans Chiara Zenati est membre de l’Equipe de France Paralympique, un statut qui n’a pas effrayé la jeune femme qui a réalisé un concours plus que prometteur pour la suite de sa carrière.  

La première fois que Chiara a monté, c’était dans le club à côté de chez elle, le Centre Equestre de la Courneuve en Seine-Saint-Denis, elle avait alors tout juste six ans. Sa mère, très sportive, lui fait essayer plusieurs sports, mais pour elle qui adore les animaux, l’équation sport + performance + animal est idéale. L’équitation devient son sport, son élément, sa passion. Elle choisit d’en faire son métier en devenant animatrice assistante d’équitation. 

Née avec une hémiplégie du côté droit, la jeune Chiara évolue à la fois en para dressage et avec les valides. Championne de para dressage club 2 en 2018, puis club 1 en 2019, son profil est détecté la même année par l’IFCE (Institut Français du Cheval et de l’Equitation). Ils cherchent une cavalière grade 3, elle cherche un cheval pour faire de concours internationaux : « On s’est trouvés ». L’objectif est alors Paris 2024, sauf que c’était sans compter sur le talent de Chiara « Lors de mon premier concours à Macon en 2020, je fais d’excellent résultats. Du coup, en plein milieu du confinement mon entraineur, m’appelle pour dire que j’ai une invitation pour Tokyo 2020. Je n’y croyais pas ! » Elle s’entraine depuis au Cadre Noir de Saumur, avec une autre cavalière de l’Equipe de France de para dressage, Céline Gerny. 

Chiara

Paris, dans trois ans déjà 

A Tokyo, le couple Zenati-Swing Royal fait une entrée par la grande porte. Elle prend une belle 5e place dans le Grand Prix individuel avec une note de 71.059 : « Mon cheval était très tendu avant son entrée en piste, mais j’ai su le calmer, il a pris confiance, on était mieux connectés. Il a fait un petit écart car il a une peur d’une cymbale dans ma musique, mais il a su se remettre après ». Ce cheval, c’est Swing Royal, monture de l’IFCE, à Saumur. Cette performance sera suivie d’une non moins très belle 6e place dans le Grand Prix par équipe, aux côtés de Céline Gerny et Vladimir Vinchon.  

Bien sûr elle rêvait d’une médaille. Mais bien sûr elle savait que la concurrence serait féroce, car les Jeux Paralympique c’est l’élite du para dressage : « L’excitation était très forte. Il y a eu du bon stress, du mauvais stress. Mais globalement je suis très fière du cheval, je ne lui fais aucun reproche, il a bien mérité. »  

Chiara a fait ses premiers pas dans le très haut-niveau, une entrée remarquée, qui servira aussi d’expérience pour aborder, dans trois ans déjà, les Jeux Paralympiques de Paris 2024. En attendant, place aux Championnats du monde, en mars prochain. 

Partager

Lien youtube de l'Équipe de FranceLien twitter de l'équipe de France

Suivez-nous

Lien Facebook de l'équipe de FranceLien Instagram de l'équipe de France

Notre palmarès

690

716

760


Partenaires Mondiaux

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • COCA-COLA / MENGNIU
  • Deloitte
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Partenaires Premium

  • Groupe BPCE
  • Carrefour
  • EDF
  • Le Coq Sportif
  • ORANGE
  • Sanofi

Partenaires Officiels

  • ACCOR
  • Cisco
  • Danone
  • FDJ
  • PWC