Anaelle Roulet : On ne rigole plus

CPSF

Anaëlle Roulet

A 25 ans, elle fait déjà figure d’ancienne. Anaëlle Roulet va connaître ses troisièmes Jeux avec la motivation d’une jeune première et l’expérience de dix ans de carrière au plus haut niveau. Enfin consciente de ses possibilités, le podium n’a jamais été aussi proche.

 

Elle est sans concession avec elle-même : « Après ma 5e place au mondiaux de 2019, je me suis dit qu’il fallait que j’arrête de nager en touriste. Faire que des finales, ça va quoi ! ». Souvent récompensée aux championnats d’Europe, la dossiste, handicapée à la jambe droite, n’a jamais connu de podiums mondiaux hormis en 2017 mais « il manquait beaucoup de monde donc cette médaille d’argent ne compte pas vraiment ». Sans concession on vous dit.

Alors après sa déception de 2019, qui fait suite également à une grosse déprime après les Jeux de Rio où elle ne prend que la 7e place du 100m dos, Anaëlle Roulet décide de changer d’entraîneur, d’interrompre ses études et de tout consacrer à la natation. 50 à 60km de nage chaque semaine dans les périodes de charges les plus lourdes et 25h par semaine consacrées à l’entraînement, ça ne rigole pas. « Quand je suis arrivée dans le groupe d’entraînement de Mathieu Burban à Rennes, il m’a tout de suite fait comprendre qu’on allait beaucoup travailler, raconte-t-elle, alors je me suis mise au travail avec les valides qui me font progresser ».

Lors des derniers championnats d’Europe cette année, elle prend la médaille d’argent sur le 100m dos et le bronze sur le 400m nage libre, ses meilleurs résultats sur un championnat continental. Alors sur une course paralympique que peut-il se passer ? « Je sais comment être prête le jour J et oui j’ai envie d’aller chercher l’or, sourit-elle, je nageais en 1’12 il y a cinq ans, je suis en 1’08’’ maintenant. Ca doit permettre le podium. Si je fais une 1’07’’ en finale, l’or peut être là, en tout cas tous les feux sont au vert et je sais ce que je veux ».

 

Aimant les sensations fortes dans la vie, un saut en parachute se fera bien un jour, Anaëlle Roulet connaîtra peut-être avant, la sensation forte d’une marche plus haute que les deux autres, et ça fera bien patienter le saut dans le vide.

Partager

Lien youtube de l'Équipe de FranceLien twitter de l'équipe de France

Suivez-nous

Lien Facebook de l'équipe de FranceLien Instagram de l'équipe de France

Notre palmarès

690

716

759


Partenaires Mondiaux

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • COCA-COLA / MENGNIU
  • Deloitte
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Partenaires Premium

  • Groupe BPCE
  • Carrefour
  • EDF
  • Le Coq Sportif
  • ORANGE
  • Sanofi

Partenaires Officiels

  • ACCOR
  • Cisco
  • FDJ
  • PWC