Chloé Trespeuch, la surfeuse d’argent !

Chloé Trespeuch snowboardcross arrivée Pékin 2022

CNOSF / KMSP

Décidément l’équipe de France de snowboardcross est habituée aux podiums olympiques. Après le bronze de Chloé Trespeuch à Sotchi et l’argent de Julia Pereira de Sousa Mabileau à PyeongChang, c’est à nouveau Chloé qui s’est mise en évidence en terminant deuxième d’une finale remportée par la légende Lindsay Jacobellis, 36 ans.  Julia Pereira est tombée en demi-finale alors qu’elle était en tête.

 

L’accolade avec son coach Kevin Strucl est longue et chaleureuse. Chloé Trespeuch irradie de bonheur dans l’aire d’arrivée. Un véritable soleil en cette première journée un peu nuageuse à Zhanghjiakou depuis le début des Jeux. « J’étais vraiment comblée de voir le regard des coaches parce qu’ils s’impliquent tellement pour qu’on soit performants, s’enthousiasme-t-elle. »

Seule représentante française en finale, Chloé Trespeuch a réussi un run solide dans le sillage d’une de ses plus anciennes rivales, l’Américaine Lindsay Jacobellis. Sur une piste assez peu technique dans le Genting Snowpark situé sur les hauteurs de Zhangjiakou, elle n’a pas tremblé sans pouvoir vraiment dépasser sa rivale partie en tête. Après avoir mené en quart de finale et en demie, elle avait connu des runs qualificatifs plutôt tranquilles dans cette discipline où la moindre seconde d’inattention peut être fatale. Chloé Trespeuch incarnait la force tranquille en cette journée de compétition et elle offre donc à l’équipe de France une cinquième médaille d’argent (la sixième au total).

Kmsp 000607 0006
CNOSF / KMSP - Chloé Trespeuch lors de la grande finale à Pékin

 

Pour Chloé Trespeuch, c’est aussi une revanche sur les Jeux de PyeongChang où elle était tombée lors d’une finale gagnée par l’Italienne Moioli et où Julia Pereira avait pris la deuxième place. Cette fois-ci, Julia est tombée en demi-finales mais elle a réussi à gagner la petite finale avec une chute de toutes ses adversaires dont Moioli. Elle prend donc une excellente cinquième place. Tout ça est de fort bon augure pour les Jeux de 2026 à Cortina où les deux équipières pourront à nouveau partir à la chasse aux médailles. D’ici là, elles nous donnent rendez-vous pour une grande première aux Jeux : un snowboard par équipes mixtes avec deux filles et deux garçons.

 

Chloé Trespeuch : « Je suis extrêmement contente et hyper émue. J’étais émue en passant la ligne mais encore plus émue quand j’ai vu le regard des coaches parce que je sais à quel point ils sont impliqués. Ils donnent tout pour qu’on soit performant mais en snowboardcross, il peut tout se passer. On l’a vu avec Julia, on a beau être en forme le Jour J, ça ne marche pas toujours. J’ai vu la fierté dans leurs yeux. Le snowboardcross c’est vraiment mental. Il faut être toujours à l’attaque, toujours bien choisir sa ligne. Il ne faut pas se déconcentrer une seconde. En 2014, j’avais la fougue de la jeunesse mais je n’avais pas trop réalisé. Là, j’ai beaucoup plus intellectualisé ma préparation. J’ai beaucoup plus d’expérience et j’ai beaucoup plus travaillé. L’échec de 2018 m’a permis de beaucoup me remettre en question. J’ai beaucoup changé ma préparation physique et ma préparation mentale pour être plus efficace en course. J’ai aussi intégré beaucoup de sports différents dans ma préparation physique. J’ai fait de l’alpinisme, un saut en parapente. En fait, je marche aux défis. Je me suis lancé par exemple dans la traversée du Pelvoux en courant et j’ai eu tellement mal aux jambes que quand j’ai mal au jambes dans un boarder, je peux me dire que ça ne va durer qu’une minute et demi alors que la traversée du Pelvoux, c’est douze heures. »  

Manon Petit-Lenoir (snowboardcross) : « Il a fallu que je trime pour y arriver »

Manon Petit-Lenoir, après une année 2018 difficile, elle a remonté la pente avec une énergie communicative, l’occasion de rêver à une jolie revanche à Pékin en février 2022...

Ski Big Air : Tess Ledeux, un envol argenté !

Tess Ledeux s'offre une première médaille Olympique en Big Air. Le compteur des médailles de nos Bleus s'élève désormais à quatre médailles d'argent !

Quentin Fillon Maillet transforme le plomb en or !

IL L'A FAIT! Quentin Fillon-Maillet décroche son premier titre de Champion Olympique, et apporte sa première médaille d'or aux Bleus !

Partager

Lien youtube de l'Équipe de FranceLien twitter de l'équipe de France

Suivez-nous

Lien Facebook de l'équipe de FranceLien Instagram de l'équipe de France

Notre palmarès

690

716

759


Partenaires Mondiaux

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • COCA-COLA / MENGNIU
  • Deloitte
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Partenaires Premium

  • Groupe BPCE
  • Carrefour
  • EDF
  • Le Coq Sportif
  • ORANGE
  • Sanofi

Partenaires Officiels

  • ACCOR
  • Cisco
  • FDJ
  • PWC