Une Romane de bronze !

Chris Graythen/Getty Images

La moisson du judo français s’est poursuivie ce vendredi dans le Nippon Budokan avec la médaille de bronze obtenue par la benjamine de l’équipe Romane Dicko, 21 ans, dans la catégorie des plus de 78 kg. Victorieuse de la Lituanienne Jablonsjyte et de la Brésilienne Altheman par ippon, elle a cédé face la Cubaine Idalys Ortiz, déjà triple médaillée olympique en 2008 (bronze), 2012 (or), 2016 (argent)  qui a pris très vite l’avantage par waza hari et l’a tenu jusqu’à la fin du combat.

 

Romane, pensionnaire du PSG Judo comme Teddy Riner, s’est ensuite  parfaitement ressaisie pour aller chercher la médaille de bronze face à la Turque Sayra Sayit. Une victoire qui la laissa tellement émue qu’on pouvait avoir l’impression qu’elle venait de s’incliner…

 

Je ne pouvais pas repartir sans médaille. J’ai trop souffert

 

« Ces larmes ? C’était de la joie. De la frustration. Le judo, ça va vite, il suffit d’une séquence où tu poses mal les mains et tu as perdu. Je suis vraiment contente même si j’ai beaucoup pleuré. J’ai pensé à mes proches qui étaient loin. A mes coéquipières qui étaient restées au village et je me suis dit que je ne pouvais pas repartir sans médaille. J’ai trop souffert. »

Pourtant, des médailles, elle devrait en gagner d’autre cette surdouée des tatamis déjà double championne d’Europe en 2018 et en 2020…

 

Luka Mkheidze ouvre le compteur !

Notre judoka Luka Mkheidze ouvre le compteur des Bleus en décrochant la médaille de bronze en -60kg face au coréen Kim Won Jin.

Une Bubuche d'argent

Amandine Buchard décroche la médaille d'argent en judo dans la catégorie des -52 kg, 2e médaille des Bleus !

L'argent pour Sarah-Léonie Cysique

La 3e médaille du judo a été apportée par Sarah-Léonie Cysique, qui s'incline en finale face à la Kosovare Nora Gjakova.

Clarisse Agbegnenou tient sa revanche

Clarisse Agbegnenou devient championne olympique en battant la Slovène Tina Trstenjak qui l'avait défaite en finale à Rio.

Malonga : L'argent ne fait pas le bonheur

Madeleine Malonga qui a atteint la finale des -78 kg n’a pu que rendre les armes face à la redoutable n°1 mondiale, la Japonaise Shori Hamada.

Partager

Lien youtube de l'Équipe de FranceLien twitter de l'équipe de France

Suivez-nous

Lien Facebook de l'équipe de FranceLien Instagram de l'équipe de France

Notre palmarès

690

716

760


Partenaires Mondiaux

  • Airbnb
  • Alibaba
  • Allianz
  • Atos
  • Bridgestone
  • COCA-COLA / MENGNIU
  • Deloitte
  • Intel
  • Omega
  • Panasonic
  • P&G
  • Samsung
  • Toyota
  • Visa

Partenaires Premium

  • Groupe BPCE
  • Carrefour
  • EDF
  • Le Coq Sportif
  • ORANGE
  • Sanofi

Partenaires Officiels

  • ACCOR
  • Cisco
  • Danone
  • FDJ
  • PWC